La diète Paléo: Testée et approuvée par Greg Rezzonico image
What the F..ood!

4, août, 2016

La diète Paléo: Testée et approuvée par Greg Rezzonico

Manger comme nos ancêtres de l'époque du paléolithique est le principe de cette diète. Cela exclut donc tous les produits céréaliers et laitiers, les sucres et les légumineuses et bien sûr tous les aliments industriels. Ce retour aux basiques permet de recentrer notre assiette sur l’essentiel: des aliments sains et naturels. Le champion de courses d’obstacles Grégoire Rezzonico (voir Spartan Race partie 2) est lui même un adepte de cette diète et a constaté que ses performances s'amélioraient depuis qu’il la suit.

Gregoire: quand l’athlète du 21ème siècle se nourrit comme nos ancêtres de la préhistoire.

Greg, depuis quand suis tu cette ‘diète’ alimentaire ?

Ça fait maintenant une année que je pratique la diète paléo.
Je me suis toujours nourri de manière saine et la nutrition a toujours été un sujet fascinant pour moi. Je ne me nourris pas 100% Paléo car je consomme énormément de riz, qui ne fait pas partie du régime mais mis à part cet écart je le respecte un maximum.

Quels sont les principaux aliments de ton alimentation ?

Je me nourris principalement d'aliments non transformés, naturels tels les fruits, légumes, viande blanche, poisson, œuf, fruits à coque, miel et riz. Tous ces aliments sont vraiment la base de mon alimentation.

Penses tu que cette diète a largement contribué à tes belles performances ces derniers mois ?

Oui clairement, pour moi la nutrition est responsable à 40% de mes performances. J'ai banni complètement certains aliments de mon alimentation et je me sens au sommet de ma forme.

Manges tu différemment avant une course ? Et juste après ?

Généralement avant une compétition je ne mange pas grand chose, c'est souvent bananes, dattes et du thé. J'aime me sentir quasi à jeun quand je cours. Par contre après les grosses compétitions où après avoir enchaîné plusieurs courses durant le week-end, c'est tout autre chose et c'est là que les écarts se font. Ce n'est pas tout le temps mais ça m'arrive ;-)

T’autorises tu quelques écarts ?

Bien évidemment qu'il m'arrive de manger du chocolat. Je suis quelqu'un de très gourmand et j'adore les sucreries alors parfois je cède à la tentation, c'est bon pour le moral.

Peux tu me donner un menu ‘type’ sur toute une journée ?

Avant le petit-déjeuner à jeun c'est de l'eau chaude avec un citron pressé et du miel.
Matin: fruits de saison si possible, dattes, riz, œuf, viande blanche et fruits à coque.
Midi: légumes, viande et fruits.
Soir: viande blanche ou poisson, fruits et légumes.

Physiquement, as-tu le sentiment que ton corps à changé depuis que tu suis cette diète ?

Bien sur que la diète a eu une répercussion sur mon physique mais également sur ma santé. C’est un sujet important et qu'il faut prendre très au sérieux.

Selon toi, est-ce une routine alimentaire difficile à tenir sur toute une vie ?

Routine!! Pas du tout, il existe une multitude d'aliments et de recettes paléo juste incroyable. Moi qui adore cuisiner, c'est un plaisir de manger et suivre cette méthode qui chaque jour m'apprend de nouvelles choses.

Ça commence au supermarché:

Si vous êtes convaincu et que vous voulez tenter l’expérience, il faudra tout d’abord passer par quelques changements radicaux:

  • Bannir définitivement les produits industriels.

  • Oublier une bonne fois pour toute les produits laitiers (lait, fromages, crème, yaourts, desserts lactés..).

  • Supprimer les produits céréaliers (pain, pâtes, biscuits..), le riz et les légumineuses.

  • Faire une croix sur le soja, les arachides et tous les produits avec du sucre rajouté comme les confitures, crèmes desserts et soda.

  • Minimiser l’alcool (voir complètement le bannir).

Que reste-il dans notre garde manger ?

  • Des fruits et des légumes en quantité, de saison de préférence.

  • Les protéines on une place importante dans cette diète donc vous pouvez opter pour toutes les sortes de viandes (je conseille toutefois de ne pas abuser de la viande rouge), poissons, crustacés, fruits de mer et œufs.

  • Pour la consistance et parer au besoin de glucides, n’hésitez pas à tester des produits méconnus mais pourtant très savoureux s’ils sont bien cuisinés tels que les patates douces et les courges butternut (succulant en velouté !). Vous aurez aussi droit aux pommes de terre.

  • Concernant les assaisonnements et les cuissons , sélectionnez des bonnes huiles naturelles (olive, coco..). L’apport en lipides doit être contrôlé mais indispensable tout de même pour éviter des coups de pompe donc faites vous plaisir avec des avocats et des oléagineux (noix, noisettes, amandes, pistaches..).

Qu’est ce qu’on y gagne ?

Une pêche d’enfer. Grâce à l’indice glycémique bas, le stockage de graisse est réduit et le risque de diabète devient faible.

Aussi, il s'avérerait que le cerveau tourne mieux et plus longtemps ! Donc si vous avez des problèmes de concentration, ça peut-être une solution.

Enfin, vous risquez de vous délester de quelques kilos superflus, et d’atteindre votre poids de forme… pour la vie !

Trop dur peut-être ? Voici mon avis:

Je pense que cette diète a fait ses preuves (témoignage de Greg à l’appui !) mais il est clair que tout le monde n’est pas un sportif de haut niveau avec un mental en béton armé.

Je pense que ce type de régime peut-être suivi en cure pour commencer (disons 1 mois tous les 6 mois) et si les effets s'avèrent positifs, pourquoi ne pas essayer de complètement l'intégrer à son mode de vie.

Comme vous avez pu le lire, Gregoire a lui même gardé un aliment “interdit” comme le riz.

Pour ma part, j’ai supprimé définitivement les produits laitiers depuis quelques semaines mais au delà du régime paléo, c’est surtout parce que je sais que c’est un poison pour moi et ce depuis mon enfance (déjà petite ça me donnait de l'eczéma !). En revanche, je n’ai pas supprimé toutes les céréales telles que les pâtes et le pain car je ressens le besoin d’en manger pour tenir le coup.

Par contre, les produits industriels et transformés sont définitivement bannis de ma vie et ce n’est vraiment pas un problème.

Commentaires

1 commentaires

Laura

Très intéressant. Mais effectivement, Greg n'a pas l'air humain ;-) Trève de plaisanterie, je pense que l'élément temps est un aspect à considerer. Avec les vies que l'on mène ces temps-ci, on mange quand on peut et n'avons pas forcément le temps de cuisiner. Alors parfois j'utilise la méthode "qui dort dine" :)